Cave La Rodeline

Ils ont fait un bébé tout seuls

Quand la passion devient un métier. C’est ce qui est arrivé à Claudine et Yvon Roduit. En 2003, à l’âge de 49 ans, ils décident de mettre au monde leur nouveau bébé : La Rodeline. Un nom plein de douceur qui a sa petite histoire. Sachant qu’à Fully, il y a déjà beaucoup de Roduit dans le domaine, prendre leur nom de famille pour nommer leur cave, c’est se fondre dans la masse. Ils décident alors de mixer les noms Roduit et Claudine pour donner naissance à La Rodeline.


Yvon et Claudine ont toujours flirté avec le domaine. Tous les deux fils de vignerons, ils connaissent l’art de la viticulture. Pourtant, pour passer «de la vigne au vin, il y a un pas» nous raconte Claudine. Mais, quand on aime, on ne compte pas ! Ils décident alors d’agrandir leur héritage familial pour atteindre 6 hectares de vignes et ainsi créer un vrai espace de jeu. Et pas n’importe lequel: une agriculture biologique. Pour eux, aucun vin ne peut s’élaborer sans un bon raisin. Il est alors évident de bercer la vigne de la manière la plus naturelle possible. Le renoncement aux engrais et aux herbicides chimiques, c’est encore plus de stress, plus de contrôles, plus d’interventions. «Tu ne pars pas en vacances pendant l’été», nous disent-ils en rigolant. Mais, le jeu en vaut la chandelle !


Notre couple assume pleinement leur rôle de parents consciencieux. Ils continuent sans cesse d’éduquer leur enfant. C’est à travers la lecture, l’ouverture à la façon de travailler dans d’autres pays qu’ils arrivent constamment à l’enrichir. Aujourd’hui, la Rodeline fête ses 17 ans et est dans la fleur de l’âge pour apprécier la dégustation de ses pépites.